Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emi lit

Emi lit

Bonjour et bienvenue sur mon blog, consacré majoritairement aux livres. Lire est une passion pour moi, et je suis toujours à la recherche DU livre que je ne peux refermer, le livre où je me dis 'allez un dernier chapitre'. Je lis de tout et de tout âge. Voici ma sélection. Bonne visite !

Noël.

Un article sur mes vacances de Noël en Alsace dans la région de mon amoureux. 

Dessin d'Hansi (1873-1951)

Goethe disait : "La magnifique Alsace, toujours pareille et toujours diverse." Je ne peux qu'être d'accord avec lui. 

C'est la seconde année que je m'y rends et honnêtement j'en reviens une fois de plus émerveillée. J'ai envie d'en découvrir encore plus, j'ai envie de m'y installer, et quelque part d'y retrouver mes racines. Mon père est né en Lorraine, même si il est descendu très jeune dans le Sud, j'ai gardé quelques caractéristiques dans mon sang : on m'a souvent fait remarquer mon physique très peu typé, j'adore les spécialités de ce terroir, et je trouve sincèrement un charme phonétique au dialecte alsacien. Ma formation de linguiste me pousse en à savoir plus : j'ai l'impression que l'alsacien est plus vivant que l'occitan. Nous avons entendu dans les rues des personnes qui l'utilisent, il y a une partie de la messe en alsacien, etc. Il me semble que les gens ont vraiment une relation spéciale avec leur région, dans de nombreux magasins vous pouvez trouver une section "alsatique" je trouve ça génial et j'aimerais voir cela aussi quand je suis dans mon cher pays natal : le Languedoc-Roussillon qui regorge de si beaux trésors et qui sont bien moins mis en avant qu'en Alsace... Est-ce le fait que nous possédons plus de deux départements ? Je ne sais pas. Je pense qu'on est tous sentimentaux de la région de laquelle on vient. La mienne me manque, j'y ai mes habitudes, ma famille, mes amis les plus proches. Mais je l'apprécie d'autant plus car je vis loin pour mes études. 

Architecturellement, nous avons apprécié nous perdre dans les petits villages pittoresques au charme d'antan. La maison typique Alsacienne est à colombages. Un de mes mots chouchoux (cette phrase est sponsorisé par ma prof de sémantique.) : le colombage c'est l'ensemble des poutres qui forment la charpente. Selon le trésor de la langue française, ce mot dérive de colombe, mais ne nous méprenons pas sur la poésie que symbolise la colombe, c'est un doublet de colonne (latin columna). Elles sont si joliment décorées en cette période de fêtes. 

La nature est incroyable, notre périple nous a amené jusque dans la forêt noire. Quel caractère paysager ! On ne se lasse pas d'observer ces plaines tout en relief qui abritent de pimpants chalets. 

Nous avons aussi visité le musée Hansi à Colmar, vives recommandations. Outre le fait que nous avons pu voir de très belles images de l'illustrateur-écrivain, il y a une réelle partie sur l'histoire alsacienne : complexe et passionnante. J'ai évidemment acheté une édition d'un de ses livres en souvenir. Je suis plongée actuellement dans le secret du pressoir d'Elise Fisher, où j'apprend beaucoup sur le vignoble alsacien, pas envie de couper ma parenthèse  alsacienne enchantée tout de suite. 

Je ne peux pas ne pas évoquer l'éco-musée. Amoureux du patrimoine, c'est l'endroit à visiter ! Miroir du passé alsacien, de la compréhension de cette région (avec une maison dédié à l'histoire linguistique coeur coeur coeur), d'une manière très vivante. 

Je pourrais tout aussi bien évoquer comme l'on mange bien en Alsace, nous avons rapporté des sachets entiers de bonnes choses : kougelhopf, glüwein, pain d'épices, charcuterie, chocolat ... mais l'article commence à se faire long. 

Je souhaiterais également remercier la famille et les amis de Cédric, pour leur accueil si chaleureux et généreux. Comment ne pas vouloir rester près de vous ?! 

Un gros bisou à ma Aude, mon amie strasbourgeoise de toujours. <3 

Et d'affectueuses pensées pour mon Cédric d'amour qui m'a permis de visiter son Alsace, loin des clichés touristiques. 

Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.
Un coeur gonflé de souvenirs.

Un coeur gonflé de souvenirs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article